Une perte à multiples facettes

Quand un enfant vit la perte d’un proche, possède des angoisses vis à vis de la mort ou est confronté à des images anxiogènes : attentats… Il subit généralement ses émotions et ne sait pas comment en parler.

Ses réactions peuvent être incohérentes et déconcertantes pour son entourage. Sa peine s’inscrit dans son corps et dans son comportement à la maison et à l’écoleIl ne demande pas forcément une aide et peut même donner l’impression qu’il a oublié ou qu’il ne traverse pas vraiment le deuil.Il se construit une réalité et une logique qui ne sont pas les vôtres et surtout qui peuvent être erronées.

Pour les enfants, la mort n’est ni naturelle, ni irréversible, ni obligatoire et peut même être contagieuse. Son rapport à l’espace, aux autres et au temps est complètement différent de l’adulte. C’est un mode de pensée magique, d’une grande ambivalence et d’interrogations parfois silencieuses sur ce qu’il traverse dans ses expériences affectives, émotionnelles, physiques, spirituelles.

L’enfant est pris dans un double deuil : le sien et celui de ses proches.

EpiméLia offre une bulle d’accompagnement bienveillante et neutre pour qu’il puisse s’exprimer sans retenue, se construire  et aussi échanger avec des enfants traversant la même situation.

Consultations individuelles

Toutes mes consultations sont à double visée :

  • thérapeutique pour un apaisement au présent
  • pédagogique pour acquérir de ressources mobilisables dans le futur

J’utilise des méthodes variées et ludiques pour permettre à l’enfant d’explorer ses émotions et son vécu au travers de supports : dessins, sable magique, activités physiques, peluche, contes métaphoriques…

Les séances construites sur mesure, pour chaque enfant, facilitent l’expression de ses émotions, de la connaissance de soi, et l’acquisition d’un sens à la vie.

Ateliers

Les ateliers sont conçus pour s’adapter à l’âge de l’enfant, le développement et l’approche de son deuil individuellement.

EpiméLia offre la possibilité à chaque enfant de se construire, de prendre un temps pour lui sans crainte d’attrister un peu plus son entourage avec d’autres enfants qui connaissent un même évènement.

Les ateliers sont assurés dans un cadre laïc où la notion de spiritualité abordée sera totalement détachée de connotation confessionnelle ou religieuse. Mon approche définit la spiritualité comme la simple mise en œuvre de valeurs qui portent chaque personne : amour, beauté, courage …

Les ateliers sont :

  • prévus sur 1h30 avec un temps de collation
  • réalisés en petit groupe pour faciliter les échanges et l’implication de chacun

Les ateliers proposés comportent entre autre le Parcours de reliance « Mille étoiles » d’As’trame, programme de soutien bref et cadré pour enfants en deuil, soutenu par la Fondation-OCIRP. WWW.ASTRAME.org 

A chacun son atelier...
Les petits sensitifs

0-2 ans

Lorsqu’un enfant de cet âge est touché par le décès d’un proche il ne peut pas se représenter ce qu’est sa perte, mais il a besoin d’aide et d’écoute tout autant que chaque personne endeuillée. Sa principale perte sera vécue au niveau physique dans son empreinte corporelle.

Un accompagnement sensoriel et affectif est ainsi réalisé pour l’apaiser et le sécuriser.

Atelier ou consultation individuelle sur demande.
Les petits magiciens

3-5 ans

A cet âge, un enfant va être dans la toute-puissance et dans des pensées magiques. Il vit tout au premier degré et son imaginaire complète ce qui lui manque. Un enfant peut rester dans l’attente du retour de la personne décédée et ne possède ni les mots ni la connaissance de soi pour clarifier ce qu’il pense ou ressent.

Les ateliers EpiméLia permettent à chaque enfant de trouver un espace pour découvrir ses émotions et comprendre son histoire personnelle.
Voir l'agenda
Les petits chercheurs

6-8 ans

Un enfant à cet âge va se questionner énormément pour comprendre ce qui se passe. La mort est ressentie comme un processus irréversible, il s’intéresse alors beaucoup au devenir du corps après la mort. C’est aussi un âge où il va devoir parler de sa perte aux autres enfants.

Les ateliers EpiméLia sont proposés pour apprendre à utiliser ses émotions, prendre confiance en soi et choisir ses mots pour raconter son histoire de vie.
Voir l'agenda
Les philosophes

9-12 ans

A cet âge, un enfant va se questionner sur la vie, l’avenir, la mort, sur celle de ses parents, sur la sienne...

Mais c’est aussi l’âge où il peut essayer de faire le grand, rester sage pour porter sa famille ou ses proches .Ses émotions se font alors plus discrètes et se vivent seul.

Les ateliers EpiméLia sont proposés pour aborder ses premières questions philosophiques, identifier ses ressources personnelles et retisser une confiance en la vie.
Voir l'agenda
Le nouveau monde

Adolescence

Un adolescent traverse une période importante de changement et de transition. Sa perte ou un événement traumatique le fragilise à un moment d’insécurité et de questionnement sur son existence. Avec EpiméLia il trouve un lieu pour apprendre à reconnaitre et avancer avec ses émotions en s’inscrivant dans un présent et un rapport au monde qui évolue.

Les ateliers ÉpiméLia permettent de s’exprimer et de prendre du recul sur son histoire de vie, sur son rapport au monde, aux autres, et à son avenir
Voir l'agenda

Contact

ADRESSE108 rue Nicolas Parent - 73000 Chambéry

TÉLÉPHONE06 42 26 42 65

E.MAILcontact@epimelia.fr